Chemin montant dans les hautes herbes, 1876-7 ; Renoir

Huile sur toile, 60 x 74 cm (M)

Musée d’Orsay, Paris

 

Les jeunes peintres impressionnistes se sont spécialement intéressés à insérer la figure dans le paysage, comme dans cette belle scène de Renoir prise en "plein air", directement de la nature. La forte lumière solaire dilue les contours et souligne les couleurs, en convertissant la composition en un ensemble de grandes lignes rapides et pâteuses. Les manières commencent à disparaître devant l’importance de la lumière et de la couleur, en provoquant durant les prochaines années une réaction chez des artistes comme Cézanne ou Renoir lui-même. La sensation de perspective est parfaitement obtenue en disposant la ligne de l’horizon en haut et en esquissant successivement les plans. Les herbes et les fleurs du premier plan sont obtenues avec des touches pâteuses qui laissent voir la matière picturale.

Publicités
Cet article a été publié dans Paysages datés. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s